Navigation

Détails

1651-1653 la première désobstruction à l'explosif

Après avoir observé des trous de barre à mine dans un gouffre nouvellement désobstrué du massif de Sainte-Victoire, après consultation des archives du prieuré proche, l'auteur fixe la première désobstruction à l'explosif pour joindre deux cavités entre 1651 et 1653. Un historique de cet emploi de la poudre accompagne l'article.

Auteur(s) :
Paul Courbon

Publication(s) :
Spelunca n°124, 2001

Mot clefs :
Fleuret, mèche lente

Lieu :
Sainte-Victoire (Bouches-du-Rhône)

Catégorie :
Speleologie

Sous catégorie :
Explorations

Mis en ligne le :
26/12/2013

Article
156 / 202

Plugin PDF manquant
En cas de problème d'affichage, basculez sur ViewerJS ou sur Google View. Ou téléchargez le pdf.

Ce dossier vous plait ? Partagez le sur les réseaux sociaux : Twitter Facebook Google Plus Linkedin email